07févr.

Plan Santé : une rencontre Vannson / Klein

| Vue(s) (163) |

François Vannson et Mathieu Klein, les Présidents du Département des Vosges et de Meurthe-et-Moselle, se sont rencontrés à Nancy à l’occasion des assises du schéma départemental de l’autonomie de Meurthe-et-Moselle.

François Vannson a ainsi exposé à Mathieu Klein le plan Santé du département des Vosges. « Nous souhaitons mettre en commun les bonnes pratiques des deux départements » explique le président vosgien. Caroline Mattioni, Vice-Présidente en charge de l’autonomie, a, elle, rencontré son homologue Annie Silvestri, de Meurthe-et-Moselle. 

Le "plan santé" des Vosges est réalisé en concertation avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), l’Assurance Maladie et les organisations des professionnels de santé. L’objectif majeur de ce plan est d’apporter une offre de soins la plus pertinente possible en plaçant les professionnels au cœur du dispositif, en créant un réseau départemental des acteurs de la santé et en accompagnant les changements. Cette dynamique s’articulera autour de 4 axes :

- L’attractivité des professionnels de santé

- L’organisation de l’offre dans les territoires

- Vieillesse et santé pour réussir son vieillissement en bonne santé

- La télémédecine et les pratiques émergentes en tant que thématiques alternatives et complémentaires

Selon François Vannson afin « d’accroître l’attractivité envers les professionnels de santé, le plan prévoit notamment de favoriser l’accueil de stagiaires dans les Vosges. Concrètement, il sera possible de créer à destination des stagiaires, des hébergements de qualité et financièrement abordables ».

Toujours dans le but d’augmenter l’attractivité du Département des Vosges envers les professionnels, le plan permettra d’accompagner le projet professionnel et personnel du professionnel de santé. Dans ce but, il sera important de répondre aux enjeux suivants : l'emploi du conjoint, le logement, la crèche, les activités de loisirs, etc.

Autres points importants : vieillir en bonne santé. Pour ce faire, il faudra accentuer la prévention, mieux organiser le maintien à domicile, ou encore médicaliser les EHPAD et les positionner comme lieu de soins dans le territoire. Pour ce faire, la télémédecine sera un moyen primordial à développer.

A voir aussi

Sécheresse : les Vosges toujours en alerte !

Sécheresse : les Vosges toujours en alerte !

Depuis le mois d’août, le département des Vosges est en alerte sécheresse renforcée et ce, jusqu’a...

60 millions d'euros pour le numérique

60 millions d'euros pour le numérique

Le numérique est essentiel pour notre département et son attractivité comme l'explique Véronique...

Quand la maîtrise des outils numériques est vecteur d’inclusion sociale

Quand la maîtrise des outils numériques est vecteur d’inclusion sociale

Une journée d’étude a permis à près de 320 acteurs sociaux d’échanger sur les enjeux du numérique ...

Dans les coulisses de chez LAMIELLE

Dans les coulisses de chez LAMIELLE

C’est bientôt la semaine du goût !La semaine mondiale du cacao s'achève...

Expo aux Archives départementales : 1918 la fin d'une guerre

Expo aux Archives départementales : 1918 la fin d'une guerre

Du 18 juillet au 17 août, les Archives départementales présentent une exposition réalisée par la féd...

Aménagement foncier : lancement de la 1ère enquête publique dématérialisée

Aménagement foncier : lancement de la 1ère enquête publique dématérialisée

Petit village de 200 âmes située entre Epinal et Bruyères, Le Roulier est la 1ère commune vosgienne ...

Rechercher une actualité