22févr.

Elivia : " l’idéal serait que la direction s’active pour retrouver un repreneur "

| Vue(s) (360) |

« On aimerait avancer dans ces négociations. L’idéal serait que la direction d’Elivia s’active pour retrouver un repreneur et ce n’est pas le sentiment que l’on a en interne » explique Samuel Lot-Devot, délégué du personnel lorsqu’on lui parle des négociations sur le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) en cours dans l’entreprise Elivia basée à Eloyes. 92 emplois sont concernés dont 81 sur le site d’Eloyes.

Elivia est un important groupe français dont le siège social est basé près d’Angers. Comme il l’écrit sur son site internet, Elivia est le n°2 français de la viande de bœuf découpée et préparée. Le groupe réalise 925 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 2400 salariés en France répartis sur 16 sites. Dans les Vosges, il est présent à Eloyes mais également à Mirecourt où il possède l’abattoir.

Dans les négociations en cours face à ce groupe, les salariés ne veulent pas être laissés pour compte comme le résume Samuel Lot-Devot. Il ajoute : « on souhaite une reprise de l’entreprise même si elle a lieu dans 10 mois, ce serait une éclaircie pour les salariés qui pourraient se positionner sur ce nouvel outil qui verrait le jour. »

Un souhait auquel aspire également François Vannson, le Président du Département des Vosges. Ce dernier a reçu une délégation du personnel dont faisait partie Samuel Lot-Devot ce vendredi matin. Le but de cette rencontre était d’apporter le soutien du Conseil Départemental aux salariés en faisant un point avec les services de la Préfecture sur le PSE en cours et d’aborder les pistes de travail afin de retrouver une activité sur le site.

« Sans susciter à ce stade de faux espoirs, l’objectif consiste à retrouver une activité sur le site. Si on devait s’orienter vers une reprise d’activité avec l’implication de producteurs, le Conseil Départemental se mobilisera et fera en sorte que les collèges du département deviennent l’un de vos clients. On sert 1,5 million de repas par an dans nos collèges cela pourrait assurer, à cette éventuelle structure, si elle voit le jour, un certain volume. »

Mais les délégués du personnel comme le Président du Département le savent bien, la route s’annonce longue et difficile. Quant aux négociations sur le PSE, le temps presse. Les négociations prennent fin le 15 mars.

Zoom sur le site d'Elivia à Eloyes :
- 81 salariés
- 85 tonnes de steaks hachés transformés par semaine, 4250 T / an
- Elivia travaille avec 500 agriculteurs
- Elivia possède la certification Bio

 

A voir aussi

Luc Gerecke sur un PLATO

Luc Gerecke sur un PLATO

Luc Gerecke, Vice-Président du Conseil départemental délégué à la Culture était à Strasbourg le 6 ju...

Une artiste au service de Dame Nature

Une artiste au service de Dame Nature

Une artiste plasticienne, spécialiste des arts verriers, a posé ses outils et son univers dans la pl...

Collège de Vagney : les cours ont repris

Collège de Vagney : les cours ont repris

Ce jeudi 20 septembre, les collégiens de Vagney ont retrouvé le chemin des classes et ont été accuei...

Une campagne de prévention originale

Une campagne de prévention originale

A partir de samedi 6 avril, 200 000 supports de communication en papiers seront distribués dans 200 ...

Artiste ! Vous avez dit artiste… !

Artiste ! Vous avez dit artiste… !

Vous ne connaissez pas encore Simone Pheulpin, vous allez être conquis. Cette sculptrice textile et ...

Musée départemental : une programmation pleine de nouveautés

Musée départemental : une programmation pleine de nouveautés

Pique-nique, cinéma en plein air, initiation aux danses du Second Empire font partie des « nouveauté...

Rechercher une actualité