13juin

Petite révolution pour le 15, le 18 et le 112

| Vue(s) (2825) |

Le 15, le 18 et le 112 sont désormais réunis dans un même lieu. Le Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges a été inauguré récemment en présence notamment de François Vannson, Président du Département des Vosges, Pierre Ory, Préfet des Vosges et Dominique Peduzzi, Président du SDIS 88. Plus de 1.700.000 euros ont été nécessaires.

Désormais, toutes les demandes de secours effectuées avec les numéros d’appel d’urgences 15, 18 ou 112 aboutiront et seront traitées en un seul point : au Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges (CTRA 88), situé à Golbey. Cette plate-forme est constituée de femmes et d’hommes spécialement formés pour répondre aux appels d’urgences de toute nature 24h/24 et 7j/7, toute l’année.

La coopération SDIS-SAMU

La coopération entre le SDIS et le SAMU sur une plateforme commune existe depuis plus de 10 ans (la plate-forme de Golbey a vu le jour en 2007), mais chacun des deux services restait indépendant. Le « voisinage intelligent » permettait une amélioration très importante de la réponse coordonnée des secours vosgiens. La COCR (Cellule Opérationnelle de Coordination Routière) du Département avait rejoint également la plateforme, renforçant encore l’efficacité du dispositif vosgien.

Cependant la coopération SAMU-SDIS va franchir un cap en devenant une plateforme unique. Cette étape supplémentaire ambitieuse de travail interservices vise à améliorer encore la réponse à l’urgence dans le département.

L’objectif est d’améliorer le service rendu à la population et faire en sorte que 99% des appels décrochés soient traités en moins de 60 secondes.

Le Département des Vosges a alloué une subvention de 300.000 euros, l’ARS (Agence Régionale de Santé) une subvention de 275.000 euros

Zoom sur le SDIS 88 :
• 111 Centres d’Incendie et de Secours
• Plus de 3000 hommes et femmes (140 sapeurs-pompiers professionnels, 2800 sapeurs-pompiers volontaires et 80 personnels administratifs et techniques)
Le SDIS des Vosges est atypique : c’est le SDIS qui compte le plus de sapeurs-pompiers volontaires en proportion de la population ; il est tout à fait emblématique du système de secours français basé sur l’engagement citoyen.

A voir aussi

Des Jeunes de Rambervillers et Dogneville visitent le Département

Des Jeunes de Rambervillers et Dogneville visitent le Département

Les Conseils Municipaux des Jeunes de Rambervillers et de Dogneville ont visité les locaux du Consei...

Eau / Vittel : quelles solutions pour pérenniser la ressource ?

Eau / Vittel : quelles solutions pour pérenniser la ressource ?

Dans l’ouest vosgien, le niveau de la nappe des Grès du Trias Inférieur (GTI), suscite depuis plusi...

Les petits vosgiens font découvrir leur territoire

Les petits vosgiens font découvrir leur territoire

30 élèves de CM1/CM2, 6ème/5ème et de 4ème/3ème scolarisés dans différents établissements vosgiens s...

Le budget s’établit désormais à 459 millions d’euros

Le budget s’établit désormais à 459 millions d’euros

Avec le vote de la DM2, le budget total du Département des Vosges s’établit désormais à 459 million...

Un rond point à double enjeu

Un rond point à double enjeu

Les travaux d’aménagement du carrefour giratoire sur la RD 50 répondent à un enjeu sécuritaire et u...

Col de la Schlucht : les travaux officiellement lancés

Col de la Schlucht : les travaux officiellement lancés

Brigitte Klinkert et François Vannson se sont rendus au col de la Schlucht, ce samedi, afin de visit...

Rechercher une actualité