31août

Les collèges : une priorité du Département

| Vue(s) (1961) |

Environ 15.000 collégiens font leur rentrée ce 3 septembre dans les Vosges.  Avec un budget de plus de 24 millions d’euros, le Département fait de l’Education l’une de ses priorités.

François Vannson, Président du Conseil Département des Vosges, Nathalie Babouhot, Vice-Présidente en charge de l’Education, et Véronique Marcot, Vice-Présidente en charge du Patrimoine ont présenté les nouveautés et les travaux lors de cette rentrée scolaire 2018-2019. A commencer par les travaux du nouveau collège Elsa Triolet de Capavenir Vosges. 20 millions d’euros sont budgétisés pour réaliser cette opération.

L’ancien collège était notamment composé de bâtiments métalliques construits en 1979. Ces bâtiments ne donnent plus satisfaction en raison de leur agencement qui n’est pas optimisé. De plus, ils ne répondent plus aux normes en vigueur notamment en matière de sécurité. Afin de proposer de meilleures conditions d’apprentissage aux collégiens, les élus départementaux ont décidé de reconstruire le collège Elsa Triolet. Il a d’abord fallu déconstruire l’ancien bâtiment abritant la SEGPA (sections d'enseignement général et professionnel adapté) pour en reconstruire un nouveau. Celui-ci sera adapté aux normes d’enseignements actuelles et disposera de performances environnementales de haut niveau et de coûts de fonctionnement maîtrisés. Le nouveau collège devrait ouvrir ses portes pour la rentrée de septembre 2019.

D’autres travaux de rénovation ont été réalisés aux collèges de Raon l’Etape et Senones, Vautrin Lud de Saint Dié ou encore celui de Fraize pour un montant 4 425 000 euros.

Par ailleurs, depuis 2007, le conseil départemental prend aussi en charge la restauration scolaire avec un objectif clair : offrir un service de qualité aux enfants. Le défi est de taille car il faut élaborer 1 500 000 repas par an. Les menus élaborés dans les 33 cuisines respectent l’équilibre alimentaire et sont élaborés à partir de produits locaux et de saison en limitant les recours aux produits manufacturés. De plus, grâce à l’adhésion du Conseil Départemental à l’association Agrilocal, les collèges peuvent s’approvisionner en produits locaux de façon simple via le site internet agrilocal.fr. Parallèlement, le département souhaite aussi réduire et valoriser les déchets alimentaires, adapter les quantités produites aux quantités consommées et sensibiliser les collégiens pour faire évoluer les comportements.

Autre élément sur lequel, le Conseil départemental s’est engagé dès 2015 : le déploiement du numérique à destination des collèges publics. Son action vise non seulement à équiper en matériel numérique les collégiens, mais aussi à garantir des infrastructures réseaux de qualité et un déploiement wifi compatible avec l’utilisation du matériel mis à disposition (débit d’au moins 20 méga).

L’année scolaire 2017/2018 a permis une mise en œuvre du Plan numérique collèges en faveur de 19 établissements. Le collège Jules Ferry d’Epinal a d’ailleurs ouvert la voie le 15 décembre 2017 et a fait fonction de collège test pour valider les process. Ces établissements disposent désormais d’une liaison haut débit et d’une couverture complète wifi, afin de garantir un accès facilité et sécurisé aux ressources numériques via les tablettes ou les postes de travail. L’ensemble des collèges devraient bénéficier du haut débit à la fin du 1er trimestre 2019.

Enfin, le Département met en place des projets pédagogiques qui permettent de découvrir des métiers, de mener des projets liés au développement durable, à la culture, la santé, la citoyenneté. Cette aide du Conseil départemental vise à encourager l’ouverture des établissements sur leur environnement, contribuer à la réussite des élèves et favoriser leur épanouissement.

L’an dernier, des collégiens ont ainsi pu visiter de l’Opéra de Nancy et assister aux répétitions des artistes ou suivre une formation de prévention des lombalgies en milieu scolaire ou encore se protéger du monde virtuel et prendre conscience des risques potentiels du multimédia. 252 projets ont été subventionnés en 2017-2018 pour un budget de 98.000 euros.

QUELQUES CHIFFRES

14.988 collégiens (2017-2018)
223 classes mobiles de 15 tablettes déployées dans 38 collèges (+ 64 à suivre d’ici fin 2018).
Numérique / Investissement global : 1,4 million d’euros au titre de l’évolution de l’infrastructure Réseau et 2,2 millions d’euros pour les tablettes
24.219.762 euros de budget 2018
20.000.000 d’euros de travaux pour réhabiliter le collège Elsa Triolet de Capavenir Vosges
252 projets pédagogiques aidés en 2017-2018 pour 98 100 €
1,5 million de repas à élaborer par an

François Vannson explique les orientations du Département en matière d'éducation :

A voir aussi

Le camping, ça vous tente ?

Le camping, ça vous tente ?

Benoît Jourdain s’est rendu dernièrement au camping « Au Clos de la Chaume » pour remettre aux prop...

Construire une fusée à la manière d'Hubert Curien !

Construire une fusée à la manière d'Hubert Curien !

Construire une fusée à la manière d’Hubert Curien, tel était le challenge proposé par les Archives ...

Un plan d'actions pour revitaliser Bruyères

Un plan d'actions pour revitaliser Bruyères

Sur les quinze prochains mois, la ville de Bruyères et la communauté de communes Bruyères Vallons de...

Offrez une seconde vie à vos vêtements !

Offrez une seconde vie à vos vêtements !

La « Fashion Upcycling » - salon du recyclage et de la customisation des textiles - est de retour sa...

 Méménil illumine ses granges samedi

 Méménil illumine ses granges samedi

Samedi 1er décembre, (re)découvrez en famille la magie de Noël dans un village vosgien !

Dernière Commission permanente avant la pause estivale

Dernière Commission permanente avant la pause estivale

Lors de la Commission permanente de juillet, les conseillers départementaux ont, sous la présidence ...

Rechercher une actualité