10oct.

Une entreprise au poil !

| Vue(s) (650) |

La Brosserie Mécanique de l’Est créée à Vecoux en 1918 par M. Tortet a fêté ses 100 ans le 1er août dernier. Spécialisée à l’origine dans la fabrication de brosses pour le textile, l’entreprise rachetée en 1956 par un de ses employés, le grand-père de l’actuel patron Fabien Defranoux, fabrique désormais toutes sortes de brosses techniques pour tous les secteurs de l'industrie. Brosses à grains, brosses de protection, balais pousseur mais aussi goupillons, écouvillons, brosses « strip » ou encore brosses plateaux circulaires.
 

Du sur-mesure

Du « sur-mesure » à base de fibres synthétiques (polyamide, polyester, polypropylène), animales (soies de porc, crin de cheval, poils de chèvres…), végétales (tampico …), métalliques (acier, inox, laiton…) adapté à l’industrie agro-alimentaire ou à la sidérurgie aussi bien qu’à l’horlogerie ou la cosmétique. Au Val d’Ajol où la Brosserie Mécanique de l’Est s’est installée en septembre 2017 dans des locaux tout neufs, on conçoit, on remplace, on refabrique à l’identique toutes sortes de brosses, même à l’unité. Certaines aux formes très particulières sont réalisées à la main. Un travail « à l’ancienne » et extrêmement minutieux accompli par Audrey, embauchée en avril dernier. Pour d’autres fabrications, Jessy, le second employé pilote des outils plus sophistiqués. A l’exemple de cette toute nouvelle machine acquise avec le soutien de la Région Grand Est et de l’Europe via le dispositif FEDER 1. Un investissement conséquent (200 000 €) qui devrait permettre à cette TPE, labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant de conquérir de nouveaux marchés.
En savoir plus ici 

BME en chiffres
- 3 salariés à temps plein et un à mi-temps
- Chiffre d’Affaires : 1 M€
-10 % de la production exportés en Belgique, Luxembourg, Suisse, Italie, Espagne ; Portugal.

1Fonds de Développement Européen Régional

Ecoutez Fabien Defranoux ici 

 

A voir aussi

Coup de projecteur sur Contrexéville !

Coup de projecteur sur Contrexéville !

La ville de Contrexéville s’empare des couleurs de la marque territoriale « Je Vois la Vie en Vosge...

Elivia : " l’idéal serait que la direction s’active pour retrouver un repreneur "

Elivia : " l’idéal serait que la direction s’active pour retrouver un repreneur "

"L’idéal serait que la direction d’Elivia s’active pour retrouver un repreneur et ce n’est ...

Luc Gerecke sur un PLATO

Luc Gerecke sur un PLATO

Luc Gerecke, Vice-Président du Conseil départemental délégué à la Culture était à Strasbourg le 6 ju...

Les Ambassadeurs se réunissent au Département

Les Ambassadeurs se réunissent au Département

Ce jeudi 6 décembre, a eu lieu, au Département, la soirée annuelle du réseau des Ambassadeurs, résea...

Aide à domicile : comment ça marche ?

Aide à domicile : comment ça marche ?

Pour tout savoir : participez aux réunions d’information organisées par la FEPEM (Fédération des Pa...

Le tourisme, un enjeu majeur pour le Département des Vosges

Le tourisme, un enjeu majeur pour le Département des Vosges

Le tourisme représente 230 millions d’euros de retombées économiques. Pour dynamiser ce secteur d’...

Rechercher une actualité