22oct.

Rouler électrique : ça branche le Département

| Vue(s) (531) |

Le Conseil départemental s’est doté, dans le cadre de son Plan VASTE* d’une douzaine de véhicules électriques, neuf véhicules type berline, deux utilitaires, ainsi que deux chariots élévateurs. Pour inciter et familiariser son personnel à l’utilisation de ces véhicules dans le cadre de ses missions, la collectivité a organisé une journée de formation.  

D’une durée d’une heure, cette formation s’est faite par groupe d’une douzaine d’agents et en deux temps : une partie théorique et une partie conduite avec prise en mains du véhicule.

Quelle est l’autonomie de ces véhicules ? Combien de temps faut-il pour recharger la batterie ? Est-ce que la conduite diffère d’une voiture thermique ?  Voici quelques-unes des questions auxquelles les formateurs ont eu à répondre.

Au total, une soixantaine d’agents s’est portée volontaire pour cette formation, la plupart d’entre eux ayant à emprunter régulièrement des voitures de services pour leur travail.  
Comme en témoigne Laurence qui jusqu’à présent n’avait jamais utilisé ce type de véhicules du fait d’une méconnaissance à laquelle s’ajoutait une certaine appréhension : « Cette formation est réellement bénéfique, j’appréhendais un peu surtout par rapport au fait que ce soit un véhicule automatique mais au final c'est assez simple. Désormais, j’utiliserai le plus souvent possible la voiture électrique pour me rendre à mes rendez-vous et réunions professionnels. Et pourquoi pas, à l’avenir m’en acheter une pour mes déplacements privés car je me sens directement concernée par la protection de l’environnement. Ma seule réserve concerne l'autonomie qui pour l'instant ne dépasse pas les 250-300 kilomètres, sans compter que les bornes de recharge rapide ne sont encore pas très nombreuses sur le territoire ».

Martine Gimmillaro, vice-présidente du Conseil départemental, déléguée à l’Environnement, qui était venue à la rencontre des participants, s'est montrée satisfaite du succès remporté par ces séances de formation .

 

LE PLAN VASTE
Engagé depuis plus de 20 ans dans une démarche de développement durable, le Département a choisi de faire de la transition écologique un enjeu prioritaire. Dans cette optique, l’Assemblée départementale a adopté le 27 mars 2017, le Plan « Vosges Ambitions Spécial Transition Ecologique» (VASTE).
Ses objectifs : lutter contre le gaspillage alimentaire, inciter à la consommation de produits alimentaires locaux, limiter sa production de déchets, encourager la production d’énergie verte, préférer les déplacements « durables », réduire sa facture énergétique et préserver la biodiversité…
Afin de répondre à ces enjeux, un programme construit autour de 67 actions prioritaires concrètes et réalisables d’ici 2021, a été élaboré par la collectivité départementale. L’achat de véhicules électriques est partie intégrante de ce programme.
A noter que le Conseil départemental, dans le cadre de sa labellisation « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV) par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, a bénéficié de 80% de subvention pour l’achat de trois véhicules électriques et trois bornes de recharge. 

A voir aussi

Quels sont les 10 sites les plus visités dans les Vosges ?

Quels sont les 10 sites les plus visités dans les Vosges ?

Le bilan 2018 des fréquentations des sites de visites et de loisirs vosgiens est assez positif. La f...

Le Festival du film Fantastique de Gérardmer n’a peur de rien !

Le Festival du film Fantastique de Gérardmer n’a peur de rien !

Les organisateurs du Festival ont dévoilé la programmation et l’équipe du jury pour la 26 ème éditi...

6ème semaine de la forêt en Déodatie ce weekend

6ème semaine de la forêt en Déodatie ce weekend

Du 24 au 26 mai il sera question de biodiversité et de sensibiliser le grand public à la préservatio...

Devenez comédien le temps d'une saison...

Devenez comédien le temps d'une saison...

Le Théâtre du Peuple à Bussang organise des auditions les samedi 20 et dimanche 21 avril 2019 afin d...

Le label « Accueil Vélo » a le vent en poupe

Le label « Accueil Vélo » a le vent en poupe

Désormais ce sont 67 établissements vosgiens qui possèdent le label « Accueil Vélo » dont une dizain...

Le sport comme levier d’insertion

Le sport comme levier d’insertion

Les acteurs locaux des champs sociaux et sportifs se sont réunis ce jeudi 2 mai pour les jeudis de l...

Rechercher une actualité